Archives par mot-clé : bougnette

J’aime les bugnettes !

Depuis une petite semaine, les bugnes ont fait leur retour sur les étals des marchés rhônalpins, pour le plus grand plaisir des gourmands ! 

Au CMTRA, nous sommes gourmand-e-s et puis, il faut l’admettre, les spécialités culinaires c’est comme les chansons traditionnelles : il existe des centaines de variantes, on s’en dispute la provenance et ça ne cesse d’évoluer… Et c’est aussi ça qui nous passionne.

Et comme nos fonds sont d’une richesse insoupçonnés, nous avons bien sûr mis la main sur une chanson qui célèbre ces fameuses bugnes. Malheureusement, les droits de diffusion du Fonds Rhône-Alpes du MUCEM (ex-MNATP) dont elle est issue ne nous permettent pas de vous donner à entendre les documents sonores qui y font référence. Les notices détaillées des deux versions dont nous disposons sont toutefois bien référencées ici et là, enregistrées toutes deux dans le Haut-Jura par l’ethnomusicologue André-Marie Despringre.

Ces deux notices font toutes les deux références à la chanson « J’aime les bugnettes » interprétée en franco-provençal et qui est évoquée dans deux ouvrages de Marie-Thérèse Hermann, historienne et auteur de plusieurs livres sur la Savoie :

D’amô lé bougnette
E lo matafan
E lé drôle fènè
Qu’on lo têtê blian

Traduction : 

J’aime les bugnettes
Et les matefaims
Et les jolies femmes
Qui ont les seins blancs

Mentionnées par François Rabelais dans la première édition de Pantagruel en 1532 lors de la longue énumération qu’il dresse au sujet de la gastronomie lyonnaise, les bugnes ne sont pourtant pas nées au sein de la capitale des Gaules. Si on considère que son origine remonte davantage à la Rome Antique où elles étaient préparées à l’occasion des carnavals, c’est la Savoie qui traditionnellement remporte la « paternité » de ce type de beignets. Cuisinées pour les vogues, les grandes fêtes ou encore Mardi Gras, leur diffusion à l’ensemble de l’aire franco-provençale et notamment à Lyon, dans le Dauphiné, la Vallée du Rhône, Saint-Étienne et la Franche-Comté s’est ensuite faite rapidement, chacun y apportant une touche « locale » spécifique (formes, tailles, tressages…), d’où les multiples noms qui lui sont attribués.

Si vous souhaitez vous lancer, ou, comme à l’époque, profiter d’un reste d’huile de friture avant que le Carême ne vous l’interdise, vous trouverez ici la recette des bugnes « à la mode de Saint-Étienne ».

Et pour terminer avec tout de même sur quelques notes et pas de danse, voici une célébration de la bugnette très entraînante :

Bibliographie :

  • Marie-Thérèse Hermann, La Cuisine paysanne de SavoieLa vie des fermes et des chalets racontés par une enfant du pays, La Fontaine de Siloë, 2004
  • Marie-Thérèse Hermann, La Savoie traditionnelleLa Fontaine de Siloë, 2005

Crédits photos : Bugnes © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons / CC-BY 2.5