Archives de catégorie : LE SON DE LA SEMAINE

“Fais dodo”

En renseignant dans notre base de données en ligne, le portail rhônalpin du patrimoine oral, une partie de la collection sonore du musicien et collecteur Jacques Bardot, nous sommes tombées sur ces quelques notes de cette illustre berceuse enjoignant Colas à faire dodo pendant que maman est en haut, papa en bas,  en promesse du chocolat…on connaît la chanson. Mais justement, les quelques notes entonnées par Germaine Panel dans le micro de Jacques Bardot s’échappent du “si-la-sol-sol-la-sol-la-si” que nous avons presque tous eu la joie de souffler dans notre flûte à bec d’écoliers :

Le Fais Dodo de Germaine Panel, habitante de Véranne dans la Loire, enregistrée le 14 février 1984 par Jacques Bardot, s’éloigne franchement de la mélodie familière dès la 4e note. À la fin du deuxième vers, on est passés en mode mineur. S’agit-il d’une variante du traditionnel “Fais Dodo” comme la plupart d’entre nous le connaissent ? D’une deuxième voix prévue pour une interprétation polyphonique ? La suite ne nous renseigne pas car Mme Panel passe aussitôt à l’interprétation de “Dodo Ninette” (ou”Berceuse pour petites filles sages”) : une curieuse berceuse traditionnelle où il est question de catherinette, d’amandes et de marteau, qui mériterait que l’on s’y attarde dans un prochain billet.

Visuel : “Fais dodo Colas mon p’tit frère” (détail), peinture de Louis-Maurice Boutet de Montvel (1851-1913)

le duduk arménien

Première résolution de l’année 2016 : ne pas laisser passer plus d’une semaine sans aller à la pêche aux archives sonores, à mesure que notre base de données régionale dédiée au patrimoine oral se remplit (plus d’infos par ici et par là).

L’ARCHIVE DE LA SEMAINE
Rencontre avec Levon Chatikyan, dudukiste arménien

En écho à l’Escale Sonore sur les “Arménie(s) musicales” organisée en partenariat avec le Rize le 3 décembre dernier, nous vous proposons cette semaine de prêter l’oreille au duduk de Levon Chatikyan, né à Achtarak et habitant aujourd’hui à Villeurbanne. Le CMTRA l’a rencontré dans le cadre des collectes consacrées aux “Musiques migrantes de Villeurbanne”. Dans cet extrait, il interprète un extrait des “Larmes de la Mère Arax”, un morceau récent (le compositeur serait africain) évoquant le fleuve Araxe, aujourd’hui mitoyen de la Turquie, l’Arménie et l’Iran, et par là-même faisant référence à l’histoire conflictuelle et douloureuse des frontières de l’état arménien.

Le duduk est un instrument à vent à anche double ou simple, généralement fabriqué dans du bois d’abricotier. Il est le premier instrument de musique à avoir été reconnu par l’Unesco “chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité”, en 2005. Cette reconnaissance faisait suite au constat émis par les experts consultés pour cette candidature selon lequel le duduk serait pour les musiciens arméniens l’instrument dont le son représenterait le mieux la chaleur, l’espoir mais aussi la tristesse de leur culture. Ce projet de patrimonialisation avait alors pour but de “sauvegarder la musique traditionnelle pour duduk dans le contexte social, culturel et politique moderne difficile de l’Arménie” (voir résumé du projet).

Important territoire d’exil pour la population arménienne rescapée du génocide de 1915 et les générations suivantes, l’agglomération lyonnaise compte plusieurs Maisons Culturelles Arméniennes, ensembles instrumentaux ou vocaux participant à transmettre la connaissance et la pratique de cet instrument. Levon Chatikyan est professeur de musique au conservatoire du Pays de Romans, Valence (26000). Il enseigne également le duduk à la Maison de la Culture Arménienne de Villeurbanne (69100). Il participe notamment aux représentations de mariage, les anniversaire, les soirées et les fêtes, à l’occasion d’un deuil etc. La rencontre a eu lieu pendant un atelier pédagogique à la MCA de Villeurbanne (69100), l’extrait ci-dessus proposant un extrait de l’interprétation d’un air traditionnel à deux voix.

Consulter ici l’enregistrement complet de la rencontre avec Levon Chatikyan.

Et pour aller plus loin…
> Écoutez le documentaire sonore sur les “Arménie(s) musicales” réalisé par Olivier Minot et le CMTRA en novembre 2015.
> Écoutez la rencontre avec Haïg Sarikouyoumdjian, joueur et luthier de duduk habitant à Bron (son site personnel)
> Consultez le livret du CD “Benik Abovian et Zaven Azibekian, musiciens traditionnels du Tavush”, paru en 2002 au label Inédit / Maison des cultures du monde.