LA CARTE SONORE DE LA MAISON DES AVEUGLES

VILLA SAINT-RAPHAEL

Dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire initié par la réalisatrice, Anne Maregiano, voici une proposition de parcours sonore dans la Villa Saint-Raphaël, Maison des Aveugles située sur la colline de Fourvière à Lyon. Elle accueille des adultes déficientes visuelles porteuses ou non de handicaps associés. L’idée du projet était d’offrir aux résidents une autre manière de s’approprier et donner du sens à leur lieu de vie. 

Une centaine histoires sonores ont été enregistrées, telles que des témoignages, des musiques, des événements ou des chansons qui ont été l’aboutissement de trois années de collaboration artistique avec une dizaine d’artistes (paysagiste, compositeurs, designers, archéologues, ingénieurs du son), plus d’une centaine d’étudiants participants (musiciens, danseurs, designers), des professionnels de santé et les quatre-vingt résidents.

Découvrez le site du projet

Marianne (MDA), Arnaud et Mayeul (MADE iN) présentent
“Maman, je veux jouer de l’accordéon” création sonore

La Carte Sonore, de traces en traces … prend la forme d’un parcours sonore et sensoriel destiné aux résidents de la Villa Saint-Raphaël, non-voyants, malvoyants et/ou porteurs d’autres handicaps. Il a été mis en place entre 2016 et 2018 par une équipe pluridisciplinaire avec et pour les résidents.

Le projet consiste à créer un parcours sonore jalonné d’étapes qui invite les résidents à découvrir autrement leur lieu de vie. Équipés d’Audio-Guides nouvelles générations qui se déclenchent automatiquement grâce à des capteurs Beacons, les résidents pourront acquérir, au fil du temps, davantage d’autonomie dans leur Villa et son parc.

Performance filmée à la Maison des Aveugles lors des Portes Ouvertes en 2018.

Durant toute l’année 2017, six ateliers artistiques ont été mis en place afin de réaliser des dispositifs sonores et sensoriels innovants. Des intervenants de tous horizons – danseurs, musiciens, paysagistes, cartographes, ingénieurs du son, documentaristes, designers, compositeurs… ont accompagné les résidents et les professionnels dans la réalisation de ces dispositifs.

Ces rencontres ont permis de développer à la fois du lien humain à l’intérieur et à l’extérieur de la Villa, mais aussi d’imaginer les balades sonores, de fabriquer les dispositifs tactiles et sonores afin qu’ils puissent interagir de manière plus sensible avec leur environnement.

Frédérique (MDA), Sixte et Thomas (MADE iN) présentent “Souvenirs”

Quatre dispositifs ont été réalisés : l’Audio-Guide et ses 157 histoires enregistrées par les résidents et les professionnels, la Carte en relief de la Villa Saint-Raphaël, la Table Sonotactile et une CarteWeb Son pour le site Internet du projet.

Le projet entend dépasser les barrières du handicap grâce au mariage entre recherche artistique et technologie innovante. Il offre aux résidents la possibilité de trouver ou retrouver leur place dans la Villa et au-delà, en inscrivant des repères sonores familiers dans leur espace de vie.

Quatre dispositifs ont été réalisés : l’Audio-Guide et ses 157 histoires enregistrées par les résidents et les professionnels, la Carte en relief de la Villa Saint-Raphaël, la Table Sonotactile et une CarteWeb Son pour le site Internet du projet.

Le projet entend dépasser les barrières du handicap grâce au mariage entre recherche artistique et technologie innovante. Il offre aux résidents la possibilité de trouver ou retrouver leur place dans la Villa et au-delà, en inscrivant des repères sonores familiers dans leur espace de vie.

Ce projet a été initié, réalisé et coordonnée par Anne Maregiano, artiste-vidéaste avec l’aide précieuse des résidents et des professionnels de la Villa Saint-Raphaël, des partenaires culturels engagés ; le Centre National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, Grame, centre national de Création Musicale à Lyon, Le Service archéologique de la Ville de Lyon, les associations Entre les Mailles et Archipel, et une équipe d’artistes pluridisciplinaires ; Ingrid Saumur (Far paysagistes), Gilles Malatray (Desartsonnants), Pascale Criton (Art&Fact), Paul Buros et Pierrick Faure (Captain Ludd), Thomas Barbe (École Supérieure d’Art et de Design de Saint-Etienne) et les étudiants de Made iN de Sainte-Marie Lyon.

Ce projet a été soutenu par la Maison des Aveugles, le Ministère de la Cuture et de la Communication, la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, La Région Auvergne-Rhône-Alpes, La Ville de Lyon, La Mairie du 9ème de Lyon, Les Amis des Aveugles, L’Archipel des Utopies, Handicap & Société et l’association Interstices (Structure Territoires Innovation, Culture et Santé).

Anne Maregiano



Citer ce billet
cmtra (2023, 22 mars). LA CARTE SONORE DE LA MAISON DES AVEUGLES. MUSIQUES, TERRITOIRES, INTERCULTURALITÉ. Consulté le 29 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mzom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.