Bretania, portail du patrimoine breton

La Bretagne a désormais son portail régional du patrimoine vivant.
Gérée par l’association Bretagne Culture Diversité/Sevenadurioù, la plateforme Bretania dresse un portrait de la Bretagne historique à travers la mise en ligne de ressources sonores, d’archives audiovisuelles, d’inventaires patrimoniaux, d’archives de presse,  de fonds iconographiques, de bulletins de sociétés savantes… Pas moins de 350 000 documents numérisés sont désormais en accès libre.

Bretagne Culture Diversité/Sevenadurioù, l’association à l’initiative du projet, a pour objectif principal de promouvoir et valoriser la diversité du patrimoine culturel des cinq départements bretons, de vulgariser les savoirs locaux, de diffuser le matériau scientifique propre au terrain régional. Elle se donne pour mission la mise en réseau des acteurs de ce patrimoine et l’accompagnement de leurs projets.

Concernant les contributeurs au projet Bretania, les profils sont variés. On compte parmi eux : divers organismes de presses, bibliothèques, acteurs des archives, universitaires (notamment le laboratoire CRBC, Brest), le musée Cartolis (spécialisé dans les cartes postales), la cinémathèque de Bretagne, L’association Kreizen Dafar (KDSK, valorisant la littérature en langue bretonne), Glad (la base de donnée du service de l’inventaire du patrimoine régional), Radiobreizh.bzh (assurant la sauvegarde et la diffusion des émissions produites en langue bretonne), l’IDEMEC (l’institut a permis la diffusion du, très riche, fonds collecté par C. Marcel-Dubois et F. Falc’hun issu d’une enquête pour l’ancien musée des ATP en 1939). Concernant spécifiquement le champ des musiques et danses traditionnelles, nos amis de Dastum, le CMT breton, détiennent 8 000 heures de son, 40 000 images, 3 000 affiches de fest-noz et concerts accessibles en ligne.

Voici un extrait de chanson en langue bretonne tirée d’une émission radio disponible intégralement sur le portail de Radiobreizh.bzh et référencée sur Bretania.
Le lien vers l’émission : « ABADENN KREIZ MINTIN – PENNAD SKIGNET D’AR 02.06.2015« 

S’appuyant donc sur un premier réseau d’une dizaine de contributeurs, le portail a pour objectif d’évoluer vers toujours plus de collaborations en allant à la rencontre des détenteurs d’archives sonores. La mise en ligne de ces fonds permet une plus grande visibilité, et celle ci, plus que régionale, s’étend à un niveau national (via une visibilité sur le portail Gallica) et européen (l’accès aux fonds est possible depuis le portail d’Europeana Sounds). Plus qu’un simple moteur de recherche, c’est un véritable projet de valorisation qui est entrepris grâce à la participation d’universitaires, d’auteurs et spécialistes, à la création d’un contenu  éditorial (dossiers thématiques, cartes interactives, frises chronologiques, vidéos…) basé sur les ressources du portail.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.